//brasero// GJ, un an d’amour...

lundi 13 janvier 2020 par Brasero |

57 minutes et un peu plus pour raconter un mouvement surprenant à l’enthousiasme dévastateur, contradictoire aussi, bien malin celui ou celle qui saura où tout ça nous mène. De toute façon le monde coure à sa perte alors il faut bien tenter d’en inverser le cours d’une manière ou une autre.
5 personnes, 5 façons d’être dans ce mouvement, 5 façons de voir, de penser et de sentir, 5 témoignages, 5 analyses… 5 personnes qui s’expriment pendant le mois de juin 2019.
Et une personne qui questionne, enregistre, assemble à l’automne de la même année.
Voilà un peu de cette histoire qui pourrait être racontée de milles façon. Parce que l’événement n’a pas fini d’advenir n’en déplaise aux chroniqueurs pressés…
Voilà un bref retour sur un an… plus ou moins, pas tout à fait… mais ça sonne bien…

Télécharger (mp3 - 66 Mo) / Popup

Et l’amour ?

Ben… parce que l’amour ça enivre et ça déçoit
Parce que l’amour on s’en méfie et ça nous emporte malgré tout
Parce qu’on n’y croit plus et pourtant on en rêve encore
Parce que c’est le sel et le carburant de la vie
Parce que c’est une illusion qui masque les pires dominations
Parce que c’est ce qui nous fait franchir les montagnes
Parce que c’est contradictoire
Parce que c’est avec ça qu’on fait les plus belles histoires et les pires aussi
Parce qu’il faut bien un jour dissiper les mirages de l’amour romantique

Quand on n’a que l’amour pour vivre nos promesses
Sans nulle autre richesse que d’y croire toujours
Quand on n’a que l’amour pour meubler de merveilles
Et couvrir de soleil la laideur des faubourgs
Quand on n’a que l’amour pour unique raison
Pour unique chanson et unique secours
Quand on n’a que l’amour pour habiller matin
Pauvres et malandrins de manteaux de velours
Quand on n’a que l’amour à offrir en prière
Pour les maux de la terre en simple troubadour
Quand on n’a que l’amour à offrir à ceux-la
Dont l’unique combat est de chercher le jour
Quand on a que l’amour pour tracer un chemin
Et forcer le destin à chaque carrefour
Quand on n’a que l’amour pour parler aux canons
Et rien qu’une chanson pour convaincre un tambour
Alors sans avoir rien que la force d’aimer
Nous aurons dans nos mains amis le monde entier

Comprenne qui veut…




Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.