Bébés Dinosaures virtuel, 12 avril 2020

dimanche 12 avril 2020 par bbdino |

Les Dinosaures virtuels, Phase IV...

Au programme ce soir, du riff ferrailleur, des groupes de femmes, et quelques moments de totale absurdité : vous nous connaissez.

Après les cinq volumes de Bonehead Crunchers, puis les cinq Ultimate Bonehead (précurseurs déglingués de la redoutable série Brown Acid qu’on vous inflige depuis un bail), le label allemand Belter a publié en 2017 deux autres compilations intitulées Bonehead Freaks et Greased Buckskin Belters, exhumant encore des raretés seventies de hard rural, boogie graisseux, proto punk, ou garage hirsute... C’est de cette dernière (sous-titrée " 14 high octane and frenzied tales of boozed up hicks, chicks, drop outs ans skunks syphoned from various North American oil dumps of ill-repute" !) qu’est tiré cet ébouriffant extrait de l’unique 45t d’un obscur combo de Clinton, Iowa... Amis du bon goût et de l’excellence musicale, passez votre chemin...

The Jax - The Jax Are Back - single - 1973
https://www.youtube.com/watch?v=NQnlIzyF6R0&feature=emb_logo

Comme Dunbarrow la semaine dernière, ce sont des adorateurs du Sabbath et leurs disques sortent sur Riding Easy. Mais leur approche du hard est plus criarde, avec une chanteuse imprécatoire, et au lieu de la Norvège, ces citoyens-là viennent de Cincinnati, Ohio. Voici un extrait du deuxième de leurs trois albums.

Electric Citizen - Evil - Higher Time - 2016
https://electriccitizenband.bandcamp.com/track/evil

"Bohemian Rhapsody", authentique chef d’œuvre du rock’n’roll, sera ce soir massacré par les marionnettes du Muppet Show, sur la musique originale de Queen, avec la bénédiction de Brian May. C’est même sorti en single digital. A noter la brillante prestation vocale de Animal (appelé Jean-Marie dans la version française), le batteur de The Electric Mayhem Band, le percutant groupe des Muppets. Freddy Mercury aurait adoré...

Queen + The Muppets - Bohemian rhapsody - 2009
https://www.youtube.com/watch?v=tgbNymZ7vqY

Quand les temps sont durs, il faut avant tout aider les entreprises, n’est-ce pas ? Neil Young le résume par "Too big to fail, too rich for jail". La version studio est sur l’album Monsanto Years, en voici une version en concert avec les jeunots de Promise of the Real.

Neil Young + Promise of the Real - Big Box - Live at Farm Aid 30, September 19, 2015
https://www.youtube.com/watch?v=os1TmpmjVug

From Havens To Hendrix était le titre de l’une des plus complètes anthologies dédiées à Woodstock (20 CD !) avant que ne sorte chez Rhino en 2019 le coffret Woodstock - Back To The Garden - The Definitive 50th Anniversary Archive, 38 CD (!!) et 432 morceaux, soit la quasi-intégralité du festival.

From Hendrix To Havens aurait pu être le titre de notre rubrique dédiée à Woodstock puisque depuis l’été dernier, on a programmé chaque semaine un morceau de chacun des 32 groupes ou artistes à l’affiche, dans l’ordre inverse de leur passage sur scène...

On clôture donc cette rubrique avec celui qui a eu l’honneur imprévu d’ouvrir le festival, tandis que les membres de Sweetwater, coincés dans un immense embouteillage, attendaient l’hélicoptère qui allait finalement les transporter sur les lieux. Il est monté sur scène peu après 17 h 00, le vendredi 15 août. Il avait prévu de jouer quatre morceaux, mais les organisateurs lui ont demandé de continuer, les groupes suivants n’étant toujours pas arrivés... Il avait déjà pas mal improvisé (comme sur un medley des Beatles aux paroles approximatives), quand arrive le rappel... N’ayant plus rien dans sa besace, il se lance alors dans une adaptation totalement habitée du vieux gospel "Motherless Child", un des plus grands moments de Woodstock, qui lui vaudra une renommée internationale.

Richie Havens - Freedom - Woodstock 69
https://www.youtube.com/watch?v=6RWCZLh-1Q4

Le vétéran danois Uffe Lorenzen, alias Lorenzo Woodrose, nous balance sa vision heavy psyché flamboyante du standard de Richie Havens, lors d’un concert organisé par une radio danoise. La version studio était parue sur le dixième album de son gang, Baby Woodrose, en 2016.

Baby Woodrose - Freedom - Live P6 BEAT Rocker Koncerthuset 2017
https://www.youtube.com/watch?v=R5xPvSv6bwo

Premier 45 tours pourri de la soirée, Kim Fowley, dans sa meilleure période, quand il exploitait les talents de guitariste de Mars Bonfire.

Kim Fowley - Thunder Road - [single] - 1970
https://www.youtube.com/watch?v=sK_Pu2YT3qo

Rebelote. Ce groupe n’a fait qu’un 45 tours, qui mérite sa place dans la rubrique parce que mon exemplaire est injouable — mais le morceau est agréable. Avec Paul Thompson (futur batteur de Roxy Music) et Vic Malcom (futur guitariste de Georgie). Produit par Keith Relf ! (ex-Yardbirds).

Somestack Crumble - Got a bad leg - single - 1971
https://www.youtube.com/watch?v=5C9hUMAcJKc

Voilà un petit dessin animé qui rappellera des souvenirs à certains... A la fin des années soixante-dix, il fut utilisé par Antenne 2 comme interlude en cas de difficultés techniques... ce qui arrivait assez souvent ! La musique était tirée d’un album paru en 74, The Butterfly Ball & The Grasshopper’s Feast, produit et interprété par le bassiste de Deep Purple, Roger Glover, accompagné de toute une troupe d’invités. "Love Is All" a été coécrit par Eddie Hardin, ex-Spencer Davis Group, inspiré par le "All You Need Is Love" des Beatles, et chanté par Ronnie James Dio, celui qui a popularisé le signe hardos des cornes du diable ! La chanson a été un tube aux Pays-Bas et en Belgique, puis reprise par Sacha Distel en 76 avant de devenir la bande-son de ce dessin animé guilleret, à la diffusion fréquente mais aléatoire, qui apportait joie ou consternation dans les foyers français...

Roger Glover & Guests - Love Is All - Butterfly Ball - 74
https://www.youtube.com/watch?v=BR6pYICqZT0

Curiosité historique ! Alice Cooper, le groupe d’origine, filmé en studio, avec camisole de force et grands cris de "I gotta get out of here". Quoi ? Vous dites ? Vous aussi. Ah bon...

Alice Cooper - Ballad of Dwight Fry - studio - 1971
https://www.youtube.com/watch?v=foqsw8-_4Lw

Fanny a été le troisième groupe rock entièrement féminin à être signé sur une major, mais bien le premier à sortir un album sur une major, cinq en tout entre 70 et 74, et deux hits classés dans le top 40 US. Elles ont en tout cas définitivement fermé la bouche à tous ceux qui pensaient qu’un groupe de filles ne pouvait pas jouer ni tenir une scène aussi bien que des mâles. Cette vidéo live en studio le prouve...

Fanny - Blind Alley - 71
https://www.youtube.com/watch?v=bE3uwtegPEY

Ace of Cups était un groupe de filles contemporain des Grateful Dead et Jefferson Airplane, qu’un mélange de machisme et de malchance a empêché d’enregistrer un disque à l’époque, mais elles s’y sont remises 50 ans plus tard et ont sorti leur premier album, très recommandable. Les voici dans un moment calme et étonnant, capturé dans un film sur la scène de San Francisco en 1968.

Ace of Cups - Gospel Song - live - 1968
https://www.youtube.com/watch?v=R-fVBoyafRQ

[Dig It !]
Originaire de Detroit, le gang des sœurs Quatro a participé à des festivals avec MC5, Alice Cooper, les Amboy Dukes, Frost, SRC et Rush (tous le même jour !), et a été le deuxième groupe rock féminin à signer sur une major. Pas d’album pour elles, mais leur premier single paru en 65 (Suzi avait quinze ans et Patti dix-sept) est devenu un disque culte pour les fans de garage. Après un deuxième single à succès en 68 et quelques tournées mémorables, elles changèrent leur nom en Cradle et continuèrent à tourner intensément (jusqu’au Viet Nam !). En 71, Suzi signe sur le label de Micky Most et s’exile en Angleterre où elle deviendra la grande prêtresse du glam. Patti rejoindra un line-up tardif de Fanny. A noter que deux autres sœurs, Arlene et Nancy, ont aussi participé à l’aventure...
On retrouve les Pleasure Seekers en 68, reprenant un classique de la Motown avec un panache certain. La chorégraphie de Suzi pourrait inspirer les confinés qui veulent se dépenser, mais gare au lumbago...

Pleasure Seekers - Reach Out - TV Live 1968
https://www.youtube.com/watch?v=mD0JRdIGwoo

Une reprise des Sweet, par un groupe punk d’aujourd’hui qui vient de Los Angeles et vaut bien nos Calamités !

The Regrettes - Fox on the run - 2017 - AV Club Undercover Night
https://www.youtube.com/watch?v=PvXmtkl4Nmk

Basé à San Diego et rassemblant des membres des Gore Gore Girls, Loons, Gloomsday, New Kinetics ou Schizophonics, The Rosalyns est un autre gang féminin contemporain, rendant hommage avec un son musclé aux "Girls In The Garage" des sixties, les Pleasure Seekers en tête. Mais elles n’hésitent pas à mêler à leurs reprises sixties quelques tubes velus de la décennie suivante comme "48 Crash" de Suzi Quatro ou le premier hit de Black Sabbath, "Paranoid"...

The Rosalyns - Paranoid - Live Redwood Bar and Grill, Los Angeles 2013
https://www.youtube.com/watch?v=dgU2tkDCCII

[fromage de chèvre]
Un de nos folkeux — ou chansonniers — préférés, avec comme toujours un texte dégoulinant d’amère ironie.
Loudon Wainwright III - I’m alright - Live in Austin - 2010
https://www.youtube.com/watch?v=SZ89xtmyqT4

Et pour finir, revoilà les Stooges, de Detroit encore, avec un extrait d’un concert chaotique, commenté par deux présentateurs télé mi-narquois mi-incrédules, avec cette image iconique d’Iggy Pop, marchant littéralement sur la foule, avant de se badigeonner le torse avec du beurre de cacahuètes...

Iggy And The Stooges - Live Cincinnati 1970
https://www.youtube.com/watch?v=UFVPyRDmEZ4




Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.