Un frisson dans la nuit : ce matin, il y avait...

samedi 5 novembre 2022 par bidonfumant |

et j’ai aussitôt pensé à un graffiti rue des champs Elysées à Toulouse, la fin de la rue des champs Élysées à deux pas de place Arago, un tag désespéré pour une histoire finissante, voire finie sur une façade si typique de la rue toulousaine , celle que le maire entend éliminer.
Sur cette façade défraîchie, mais si belle, avec sa porte verte aux volets verts ouverts, mais non crochetées, quelques plans de basilic, un pot rose avec de la sauge peut-être,

Sur cette façade ne sont écrits que ces quelques mots,

crois-moi

avec un feutre éventé puis plus nettement,

on peut essayer

puis,

je ne sais pas quoi dire

,

mais putain je tiens à toi

et sur la porte du compteur à gaz,

et j’essaye.


Je ne sais pas quand ces écrits sont apparus, mais ils sont toujours là.

Lvnf
Télécharger (mp3 - 134.6 Mo) / Popup




Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.