Ghedalia Tazartes s’en est allé...

vendredi 5 mars 2021 par bidonfumant |

Ghedalia Tazartes est mort à Paris ce mois de février.
Original est certainement un mot faible et trop galvaudé pour qualifier sa musique , mais bon , je ne trouve pas le bon. Peut-être est-ce plutôt sur le versant de l’inqualifiable ; l’inouï, l’inclassable, l’indépassable, l’indispensable et le nécessaire.
Dans ce grand sac de la qualification se trouve peut-être le bon ou pas...

Télécharger (mp3 - 138.8 Mo) / Popup

Quelques petits emprunts :
interview de Ghedalia Tazartes sur France musique en 2014
lecture des anges mineurs par chantal Vetter
article ventilo et les allumés du jazz

Il ne s’agit pas ici de retracer sa carrière destinée ou sa destinée carrière, vous avez tout ce qu’il faut sur internet, de nombreux articles dont je donnerai le lien sur le site et quasiment l’intégralité de son œuvre sur you tube ou sur band camp.
Sa musique fait penser à ce que l’on décrit souvent comme une musique traditionnelle, la musique caractérisant un peuple qui n’est pas disparu, mais qu’on n’a pas découvert qu’il reste à trouver ou à créer.
Peut-être est ce la musique de tous les autres (qui finissent par faire peuple) , les inclassables justement…
Quand j’écoute sa musique , je pense presque immanquablement à des anges mineurs d’ Antoine Volodine, une musique ethnique qui aurait à voir avec les ethnies désincarnées que décrit Antoine Volodine.
Cet effet musique traditionnelle tient à l’utilisation de la voix, à la répétition au surimpression, au collage, une musique qui supporte le bruit ambiant et qui en génère d’ailleurs, avec le revox et autres lecteurs de bandes..
Alors Ghedalia Tazartes est ailleurs et nous toujours ici, avec les œuvres de gedalia tazartes.et ce soir une évocation de Tazartes




Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.