Bébés Dinosaures virtuel, 8 novembre 2020

dimanche 8 novembre 2020 par bbdino |

Bonjour, à nouveau une émission à monter soi-même...

Les Sharpies étaient des gangs de jeunes qui ont essaimé à partir de Melbourne au début des années soixante-dix. Des dégaines soignées ("sharp"), entre les droogies d’Orange Mécanique et les premiers skins prolos anglais (pas encore fachos), et une réputation de violence pas toujours usurpée. Ils détestaient les mods et adoraient le rock basique et le glam rugueux, Slade évidemment, Sensationnal Alex Harvey Band, Suzi Quatro, T. Rex ou Bowie. Leurs gangs locaux préférés étaient AC/DC, Skyhooks, Hush, Billy Thorpe And The Aztecs et surtout Coloured Balls... Influencés par le rock’n’roll 50’s, le glam mais aussi le MC5 ou les Flamin’ Groovies, ils ont enregistré quatre albums hautement recommandables. Voici un extrait du troisième, entre hard teigneux et protopunk revigorant.
Coloured Balls - Heavy Metal Kid - Heavy Metal Kid - 1974
https://www.youtube.com/watch?v=vA_sGV6ckXA
 
Il n’y a pas besoin d’être mort pour être programmé dans Les Bébés Dinosaures, mais ça aide. Ken Hensley vient de mourir le 4 novembre, à l’âge de 75 ans, nous signale Joe St Pierre, notre auditeur de référence. Bien qu’il ait quitté Uriah Heep vers 1980, Hensley en a été un acteur majeur, écrivant la plupart de leurs chansons à l’époque. Et c’est grâce à eux qu’on se souvient de lui, plus que pour ses participations à Toe Fat, aux Gods ou à Blackfoot. Les voici donc en public à leur grande époque. (Hé, Sylvain, je viens de passer du Uriah Heep, tu es obligé de passer du Deep Purple la prochaine fois — note de Tommy Boy).
Uriah Heep — Stealin’ — live — 1973
https://www.youtube.com/watch?v=fqLh3OcwvyI

Le chanteur "Jagari" Chanda (Jagari parce qu’on l’appelait Jagger, mais qu’il cherchait un nom un peu différent et l’a trouvé dans le nom d’une sorte de sucre que tout le monde aime manger), seul survivant du line-up d’origine de W.I.T.C.H., les héros du Zamrock, avec ses nouveaux compères, Patrick Mwondela, qui était déjà aux claviers avec eux dans les années 80, et un quatuor de musiciens européens réputés, sur scène lors d’un festival en Afrique du Sud... Ce n’est pas sans rappeler par moment les suédois Goat. Pêchu et hypnotique...
WITCH - Lazy Bones - Endless Daze - 2018
https://www.youtube.com/watch?v=gv-wgbOfPR4
 
Les Dolls ont été des innovateurs pour beaucoup de choses... et ça fait toujours plaisir de les regarder en pleine action.
New York Dolls — Personality Crisis — Live at Musik Laden — 1973
https://www.youtube.com/watch?v=kL6zaPy6kdI

Tom Jones qui invite Janis Joplin sur un tube d’Eddie Floyd, ça promet une éruption de soul, des braillantes enflammées, une chorégraphie torride... Promesses tenues !
Tom Jones & Janis Joplin - Raise Your Hand - This is Tom Jones TV Show - 1969
https://www.youtube.com/watch?v=mZmiefQ5y4U
 
Nous restons à New York, mais plus près de notre époque. Voici un groupe signé sur Riding Easy (le label de la série Brown Acid) qui navigue entre punk et gros rock classique — avec pas moins de trois guitaristes ! Ils me font penser aux Dictators. Regardez la vidéo officielle en live…
Mick’s Jaguar — Blood on the Snow — Fame and Fortune — 2018
https://www.youtube.com/watch?v=JKxtsazHP0Y
et allez écouter le reste de l’album !
https://micksjaguar.bandcamp.com/album/fame-and-fortune

Un clip façon Karaoke pour ce classique de Curtis Mayfield, tiré de son premier album solo, dont les paroles sont encore d’une actualité brûlante...
Curtis Mayfield - (Dont Worry) If There’s Hell Below, Were all Gonna Go - Curtis - 1970
https://www.youtube.com/watch?v=X_ebdER-Egk
 
Après avoir plusieurs fois écouté un album récent de Fabienne Shine, on ne peut manquer de se replonger dans Shakin’ Street. On trouve beaucoup de vidéos de leur tournée de re-reformation en 2019, mais en voici une tirée de la période léopard de Fabinne. La vidéo est de qualité moyenne, mais le son est bon ! Avec Ross the Boss à la guitare, histoire de faire le lien avec notre mini-série new-yorkaise. Vous noterez que le public applaudit chaque fois que Fabienne chante "revolution" !
Shakin’ Street — Solid as a rock — Live — 1980
https://www.youtube.com/watch?v=i3DH9XUCVto

En ces temps de pseudo-confinement et de déplacements limités, les BB Dinos, toujours soucieux de la santé mentale de leurs auditeurs, vous convient à un voyage spatial sans quitter votre fauteuil... Fixez l’écran et montez le son... Euh, bon, pour la santé mentale on ne garantit rien...
Sun Ra & His Arkestra - Space Is The Place - The Antique Blacks - 1978
https://www.youtube.com/watch?v=-oBLDbboG7I

Même virtuellement, on vous passe des 45 tours pourris. Dans le rôle aujourd’hui, du blues-rock générique, mais aussi sympathique que peut l’être le pub-rock, dont ce groupe gallois étaient un digne (et obscur) représentant. Personne dans le groupe ne s’appelle ni James ni Hogg, bien entendu.
James Hogg — Everybody Smile — single — 1973
https://www.discogs.com/James-Hogg-California-Blues/release/6475141

Retour dans l’espace avec les vétérans Antiseen, leaders de la Condederacy Of Scum, ramassis sulfureux de gangs punks sudistes bien allumés. Ils ont pondu de nombreuses reprises durant leur chaotique carrière, dont "Taking Care Of Business", "(Dont Worry) If There’s Hell Below, Were all Gonna Go" ou "Space Is The Place", dans une version Hawkwindienne en diable, extraite de leur huitième album...
Antiseen - Space Is The Place - Hell - 1994
https://www.youtube.com/watch?v=srTTiFkGnZc
 

Nous avons passé la version originale de "Rock’n’roll Love Letter" dans notre émission spéciale "rock’n’roll dans le titre", il manquait une piqûre de rappel de la version la plus connue, celle du combo entartané pour teenagers qui a vendu des millions de disques entre 1975 et 1976… A peu près toutes leurs apparitions télé sont en play-back, autant choisir le décor le plus rigolo. Cette version est tirée de la brève période en 1976 où leur bassiste était Ian Mitchell (qui vient de mourir cette année, 1 September 2020 — une autre nécro à notre actif).
Bay City Rollers — Rock’n’roll love letter — ? — 1976
https://www.youtube.com/watch?v=a5vKD71csuU

[Dig It !]
Les labels indépendants souffrent aussi de la pandémie. Le génial label suisse Voodoo Rhythm du Révérend Beatman n’a pas sorti grand chose ces derniers mois à part une réédition du premier album de Roy And The Devil’s Motorcycle et ce single du duo basé à Berlin, Trixie And The Trainwrecks, du garage blues primitif et réjouissant avec en face B une reprise de "Summertime".
Trixie and the Trainwrecks - What would you do - single - 2019
https://www.youtube.com/watch?v=FXcFn_6VKUY
Bonus : Jetez un oeil et une oreille sur la play list juteuse Voodoo Rhythm Blues Trash Radio (https://voodoorhythm.bandcamp.com/album/voodoo-rhythm-blues-trash-radio) et sur Living Room Showcase (Corona 2020), une vidéo bien déjantée de Beatman, tournée chez lui, pendant le confinement, par la télévision suisse... Bizarrement, ils n’en ont diffusé que les deux premières minutes... (https://www.youtube.com/watch?v=4fWDFrleoiI)
 

Black Sabbath a connu plusieurs réunions de son line-up d’origine, avec ou sans Bill Ward, le batteur. Voici la version 2013. Une version allongée, mais au son monstrueux, d’un morceau de Master of Reality. Video tirée de "Live...Gathered in their Masses", dvd disponible chez http://bit.ly/SabGath
Black Sabbath — Into the Void — live Melbourne — 2015
https://www.youtube.com/watch?v=0s1oz5vck3s

Bobby Lee Gentry a eu une carrière assez courte mais restera dans les annales pour son tube "Ode To Billy Joe" en 67 et pour avoir été l’une des premières artistes féminines à composer et produire ses chansons. A la fin des années soixante-dix, elle disparaît des radars mais elle aura une grosse influence sur d’autres chanteuses au caractère bien trempé comme Dolly Parton ou Lucinda Williams. 
Bobby Gentry - Fancy - Johnny Cash Show - 1970
https://www.youtube.com/watch?v=1XkcrHz26CI

[fromage de chèvre]
Cela fait longtemps que nous n’avons pas passé le ressusciteur rock de la tradition bretonne. Le voici donc, dans une version d’une chanson à boire ("chanson du cidre", dans lequel seuls les dyslexiques verront le Christ, ou alors il faut avoir descendu beaucoup de bolées) datant des années 1920. Avec Dan Ar Bras à la guitare et Gabriel Yacoub au banjo !
Alan Stivell — Son ar Chistr — Live à Knokke — 1973
https://www.youtube.com/watch?v=zmHYEMz49eA

Cette chanson est devenue très populaire aux Pays-Bas dans sa version en néerlandais. La preuve.
Rapalje — Wat zullen we drinken (Zeven dagen lang) — Live DVD, Recorded at De Groene Engel, Oss.
https://www.youtube.com/watch?v=7CZq051btlE

Keith Moon nous le rappelle en introduction, du rock’n’roll bourru et entrainant ("heavy duty rock"), ça fait toujours du bien... On a récemment diffusé une reprise de ce standard du combo canadien par Elvez, en voici une version live roborative à souhait.
Bachman Turner Overdrive - Taking Care Of Business - live - 1974
https://www.youtube.com/watch?v=aJprEyXMrIk
 




Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.