"Le jour de la danse"

vendredi 2 octobre 2020 par Marie-Madeleine |

Pour la quatrième année, Le Centre de Développement Chorégraphique National et Arto présentent "Le jour de la danse", manifestation artistique gratuite afin de sensibiliser toute personne à la danse contemporaine.
Cette année tout devient compliqué...
Corinne Gaillard, directrice artistique du Centre Chorégraphique est venue au micro afin d’en parler et d’évoquer aussi l’intense activité du C.D.C.N

Télécharger (mp3 - 71.2 Mo) / Popup

communiqué :
Compte tenu du contexte sanitaire, l’organisation de cette édition du Jour de la Danse a dû faire face à de nombreux obstacles et contraintes.
Malgré les mesures que nous avions prises pour respecter les contraintes sanitaires, malgré notre combativité pour faire vivre la culture, la préfecture nous a informé·e·s, le 30 septembre au soir, de sa décision d’interdire les spectacles que nous devions offrir en extérieur ce samedi 3 octobre à Toulouse.
Nous regrettons donc cette décision alors que certains magasins, transports en commun ou marchés de plein vent sont bondés...
Pourquoi de telles inégalités de traitement entre les différents secteurs ?
Nous demandons une cohérence dans les décisions qui sont prises et des explications claires sur ces interdictions dont la culture fait trop souvent les frais.

Nous avons pu préserver une partie de notre programmation du Jour de la Danse #4, en déplaçant en salle les spectacles qui le pouvaient.
Sur les cinq spectacles prévus (et déjà complets), deux ont dû être annulés.

Vous trouverez les détails en pièce jointe dans notre communiqué commun avec La Place de la Danse.

PDF - 223.5 ko



Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.