//brasero// Retour de hong kong

lundi 4 novembre 2019 par Brasero |

Aujourd’hui retour sur Hong Kong qui a vécu un 22ème week end de mobilisation.
Au-delà des images spectaculaires d’émeutes et de manifestation énormes. On a vu plus d’un million de personne dans les rues, 1 huitième de la population de Hong kong et plus que toutes l’air urbaine Toulousaine… On a vu aussi des « entreprises » appeler à la grève… Des médias prêts à fustiger nos casseurs en gilets jaune admirer les militants pro démocratie qui font pourtant plus ou moins la même chose… Alors pour tenter de comprendre un peu un retour de voyage et un retour sur la situation avec des personnes qui sont allé voir de plus prêt ce qu’il en était.

Télécharger (mp3 - 56.6 Mo) / Popup

Quelques articles cités dans l’émission ou pas

  • « Ils ne devraient pas aller au devant des manifs et se prendre des balles. C’est la raison pour laquelle moi j’y vais » Un entretien avec une personne qui a décidé d’aller en première ligne dans ce mouvement, là-bas ils disent un "frontliner".
  • "Toute transformation progressive de Hong Kong signifiera la fin du rôle de Hong Kong en tant que centre financier mondial, ce qui conduira à une réorganisation complète des secteurs sociaux." Un entretien avec un membre du Workers group qui donne pas mal d’information à la fois sur la lutte actuelle et sur les enjeux des luttes dans la ville.
  • "Le refus de la précarité, pris en lui-même, pourrait constituer une formidable base pour le lancement d’une lutte de classe sérieuse. Mais, pour que ce soit le cas, il faudrait s’adresser non pas à Trump ou à l’ancienne puissance coloniale, mais à la masse de tous les précaires, à Hong-Kong et en Chine." Une analyse des limites nationalistes du mouvement.
  • "Ce ne sont pas les quartiers populaires de Hong Kong qui se font entendre, ce sont moins encore les dizaines de milliers de sous-prolétaires originaires d’Asie du Sud-Est employés dans les emplois subalternes et souvent traités comme des esclaves dans les familles même de ceux qui appellent Trump à la rescousse – c’est la bourgeoisie séparatiste, de plus en plus distinctement imbue d’un préjugé autochtoniste contre les barbares totalitaires et mandarinophones du nord, ces supposés sujets prosternés du nouvel empereur chinois." Le texte d’Alain Brossat évoqué dans l’entretien.



Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.