Les Vanneaux et les faux du premier avril

lundi 1er avril 2019 par Dans l’herbe tendre |

Dans le monde réellement renversé, le vrai est un moment du faux.
Guy Debord. 1967

Nous en aura-t-on rabattu les oreilles des fake news, ces derniers temps.
Vous en voulez encore ? Les flics ne tuent pas, la justice est juste, Bouteflika a entendu son peuple, le nucléaire est bon pour le climat, le commerce est équitable, les Gilets jaunes sont manipulés par Poutine via Sputnik news, on arrête là, c’est interminable.
Après plusieurs lois sur la vérité historique, l’État prétend maintenant vérifier si une nouvelle est juste ou fausse.
Comme, en outre, on a toujours manifesté une authentique tendresse pour ces artistes et artisans que sont les faussaires (faux papiers, faux monnayeurs, fausse œuvres d’art) les Vanneaux ont fait un petit tour du côté du faux.
Et vu ce que l’industrie de la musique a produit comme faux-jetons, plagiats, supercheries ou pastiches, la tâche est immense

Les Vanneaux et les faux du premier avril
Télécharger (mp3 - 124.3 Mo) / Popup

El Vez Go, Zapata, go !
Régis Barly Faux beatnik
Foster Jenkins La reine de la nuit
El compa sacra Falsos amigos
Georgius Monsieur Bébert
Thomas Jensen Les faux-monayeurs
Zangalewa Waka, waka
The Kinickebokers Lies
Plastic Bertrand Ça plane pour moi
Milli Vanilli Girl you know it’s true
Andrew Loog Oldham Las time
K-rime Menottés
Henri Salvador Mama goteu goteu
Castelhemis L’armée
Julio Sosa Camabalache
Ragga sonic Mythos
Monique Leroux-Bray L’hymneà l’amour
Mouse & the Traps Public execution




Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.