les lundis n’apportent pas de bonne nouvelle

vendredi 18 décembre 2015 par bidonfumant |

Deux productions du Bruitagène

Aujourd’hui 5 octobre 2015 : Anaïs Denaux

Hommage croisé avec
J’ai faim, j’ai froid de Chantal Akerman, 1984 (film)
Les Chaussures italiennes de Henning Mankell, 2006 (roman)
News From Home de Chantal Akerman, 1977 (film)
Le Garçon qui dormait sous la neige de Henning Mankell, 1996 (roman)
Saute ma ville de Chantal Akerman, 1968 (film)
Là-bas de Chantal Akerman, 2006 (film)


Et

Accessoires de guerre de Documentaire de Marie Jouhet, Pierre Laisne, David Brown et Anaïs Denaux

Quand l’État français oublie ceux qu’il met en danger

Fin 2012, départ des troupes françaises d’Afghanistan où elles sont mobilisées depuis 2001. Durant ce temps, elles ont recours à de nombreux interprètes dari et pachtoune. Parce que ceux-ci accompagnent les militaires sur le terrain, dans les villages, les interprètes sont souvent désignés par les talibans comme des traitres travaillant pour l’envahisseur. Soucieux de ne pas les laisser en danger, les militaires parlent alors de relocalisations en France. Mais jusqu’à présent, l’État français peine à honorer ses promesses, en dépit de la mobilisation des interprètes afghans et d’un collectif d’avocats français.




Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.