James Brown épisode 3, de Harlem à la Maison Blanche

mercredi 4 mars 2015 par NuMa216 |

Vendredi, de 15 h à 17 h


Cette semaine, on continue d’explorer la carrière du Soul Brother N°1, et on s’attache aux années fastes, celles qui l’ont vu révolutionner la soul, lui faire prendre une autre direction, plus rude ("raw soul"), plus urbaine, plus dépouillée. Peu à peu, les mélodies s’estompent pour mettre tous les instruments au service du groove ultime, squelettique, enragé, incendiaire, à l’image des ghettos qui s’embrasent.

La musique de James Brown sera la bande son des émeutes qui secouent les USA tous les été de 1965 à1969. On s’arrêtera aussi sur ses premières errances politiques, lui qui s’était tenu à l’écart jusque là et mettait toutes ses forces à bâtir un Empire. Admirateur de Luther King, hostile à la violence, lançant des appels au calme à la demande des autorités, serrant la patte du vice président, jouant pour les troupes au Vietnam, sortant le single patriote "America is my home" quelques mois après l’assassinat du révérend, James Brown a toujours voulu défendre un Black Power économique, persuadé que l’éducation et le travail peuvent permettre à eux-seuls de combattre un Etat structurellement raciste.

Tiraillé entre son amour pour le peuple du ghetto et ses rèves de gloire, celui dont Carmichael (premier leader à employer l’expression "Black Power") disait qu’il était dangereux parce que trop de gens l’écoutaient, a souvent produit une musique dont le sens profond semblait lui échapper, celui d’une révolte Noire contre le monde Blanc. Il finira même par renier l’immense "Say it loud i’m black and I’m proud", regrettant qu’il ait été "mal compris", et qu’il lui ait coûté une partie de son public bourgeois.

Deux heures de musique, de politique, de luttes, et comme d’hab’, la tarte hip hop et le sample de la semaine. Bienvenue !




Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.