Occuper la nuit du 27 décembre au 2 janvier

dimanche 26 décembre 2021 par bidonfumant |

Tous les jours à une et pendant une heure

La lutte des classes est le seul carburant du changement vers autre chose.
Sinon,
le féminisme sans lutte des classes, c’est du développement personnel.
L’écologie sans lutte des classes, c’est du jardinage.
La politique sans luttes des classes ,c’est la croyance en un homme, un état providentiel.
La vie sans lutte des classes c’est l’ennui et les ennuis assurés .
Bonne année 22...

Lundi

Femmes de la beat generation

Les femmes de la Beat Generation et la poésie, portrait d’un groupe qui n’en est pas un… »

Mardi

Le printemps sera remis à plus tard. Paco Ignacio Taïbo 2

Ombres noires Mexico federal district , autour du texte dePaco Ignacio Taibo 2 accompagné des ambiances sonores de Murcoff

Mercredi

Musicworks 90, il s’agit bien de la revue canadienne des musiques nouvelles, mais je n’ai toujours pas les références de cette compilation. Le numéro 90 ne semble pas exister et pourtant cette occupation existe.


Jeudi & samedi

Women in electronics

vendredi

Le désordre

Tellement désordre que j’ai oublié ce qui pouvait traîner sur cette bande. Du nurse with wound en fin de CD, la dernière tentation du disque , juste avant, du Partick Portella encore juste avant et avant , je ne sais plus et shazam, face à tout ça, perd ses moyens. Super, le numérique ne fait pas tout.
Je sais j’ai oublié mais j’ai plus de chance de le retrouver que Shazam. Et puis pour quoi désordre...Ça , c’est une autre histoire...L’énigme du titre.

Et voilà que la mémoire revient, c’est autour d’un titre d’écrit studio cd proposé par la GMVL (groupe de musiques vivantes de Lyon) : le désordre (qui m’a servi un certain temps de message répondeur, on ne m’a jamais laissé un message, ce qui était peut-être mon but...) de Patrick Dubost.
Et puis la dernière tentation du disque de Guy Clerbois.
Et puis nurse with wound....

Dimanche

Restes

message de noël : on va passer sa vie à se foutre à l’eau

mouloudji , steve seasick, Nico, Nina Simone et leur pushermen, sparkelhorse qui revisite les Pink Floyd, et Florence Foster perkins , ses classiques ; Debizet et pine tree state mind control... De beaux restes...




Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.