Avis d’Ordures les pieds dans l’eau # 698 (feat. s+g)

dimanche 20 juin 2021 par Avis |

"XxXflamencoXxX till die, vous n’avez pas le monopole de la poulidoï attitude, haïs comme d’habitude" /// mais pas que..

Télécharger (mp3 - 89.4 Mo) / Popup

Avec comme "les pieds dans l’ôôôôôôôôôôô" playlist :

Long South Rest - driftwood (Olympia, Washington)

i’m always jumping ship before i make it to the shore and i wonder from the water what it was that i was lookin’ for. something’s in the distance, i can’t tell what it is. my body’s in resistance and i’m lookin’ for a new way out again. driftwood, drifting drifter, always treading water. a very small boat and very rough seas. salt in my wounds is somebody else’s prophecy. the water’s rushing in. i’m runnin’ out of options. it’s time to sink or swim and i’m lookin’ for a new way out again. i’m always trying to catch my breath, but there’s no air at the bottom of the ocean. i’m always chokin’ on my words. the leak in the ship’s getting worse and worse. i’m always drowning in regret and i don’t need another reason to forget. i’ll never make it to the shore. my sails are tattered from this storm.

Noyé - Bonjour tristesse - Nipoti (Cesena, Italy)

Nous sommes comme il faut,
nous sommes comme le souffle du vent,
nous sommes comme il faut,
nous sommes la nostalgie de l’ange.

We The Heathens - Lung of Lies (Wausau, Wisconsin)

Tromblon- Adieu la vie (Caen)

Désertés,
Désolés,
Accablés,
Froids d’espoir, mais

Balafrés,
Balayés,
Laminés,
Fiers d’être traîtres à la nation.

Nous sommes les traîtres de la nation,
Ceci n’est pas notre guerre.
À notre joyeuse aliénation,
Qui broie nos voix dans ses serres.

L’aurore en ligne de mire,
Abeilles et enclumes pleuvent.
Promettent d’ores et déjà des veuves,
Reines de plomb d’un empire.
Ancrée dans cet angoissant effort,
Une main sublime qui m’effleure,
S’abandonne aux ravines carnivores,
Car les barbelés n’ont pas de cœur.
Et à ceux que l’espoir déshonore,
Qui vivent leur âme, en bandoulière,
On leur répond : « si tes potes crèvent,
C’est parce que dieu est mort ».

Loin des fleuves impassibles,
Traînent les enfants infidèles,
Chérubins de la patrie,
Tous fils et filles sous curatelle.

Pleure-t-on réellement si les larmes ne coulent pas ?
Lavera-t-on de nos gueules le conflit forcé, et, avec lui, notre innocence ?

Comme le papillon se voit figé,
La lumière venant l’épingler.
Les éclairs n’allument que du vide,
On se crève les yeux à chercher notre chemin.
À choisir ce qui tombe le plus,
La flotte ou les obus.

La pluie fait cascade, piquante d’aiguilles,
Nous transperce, nous cloue au sol.
Les voix montent de la fange,
Des bulles dans une flaque croupie.
Les frères barbotent, ils sont des mares saumâtres,
Mieux vaut ne pas tomber.
Lambeaux d’escouades sans boussole,
Perdus comme un arbre en automne.

Jornada del Muerto- Taarruz ! As An Essential Part of the Punctured World - Dr. Manhattan Was Right To His Bones... Until He Moleculized Rorschach To His Smallest Pieces (İstanbul, Turquie)

Avec comme "temps d’échange autour de la justice transformative" playlist :

La justice pénale et son fonctionnement répressif produisent et alimentent un système classiste, raciste et patriarcal. Nous ne voulons plus rien avoir à faire avec cette justice d’état qui confisque aux principaux interressés la résolution des conflits qu’ils traversent. Le paternalisme d’un.e juge et la violence de la prison n’ont rien permis.

Nous pensons que l’innocence et la culpabilité nous empêchent de devenir des personnes responsables, perpetuant des communautés qui se déchirent. Nous préférons apprendre à gérer nous même nos conflits et faire face aux personnes qui commettent des agressions. Nous voulons cesser de reproduire ce qui nous oppresse.
Rechercher l’harmonie dans la societé ? Mais pas sans continuer de combattre ceux qui oppriment ! Transformer les gens n’est pas suffisant, il faut aussi s’attaquer aux fondements qui façonnent des catégories d’humains jouissant de leur domination et de l’exploitation des autres.

La justice transformative nous a semblé répondre à nos attentes à pleins d’endroits, il nous a fallut alors la mettre en pratique. La tâche n’est pas simple, on avance en apprenant de nos experiences et de celles des autres.

Antimob- Ένα Μίσος Γεννιέται (Αθήνα, Greece)
Devenir - Resistir (Colombia)

Escuadrones de la muerte !

Confusión, represión, cuerpos mutilados,
alienación, sumisión, todo… todo controlado.
Oscuras calles para eliminar
no salgas de casa la limpieza iniciará,
la vida de nadie vale nada aquí,
vendrán en la noche con pasamontaña y fusil.
Escuadrones de la muerte : ¡esconderse o huir !.

Alienación, sumisión, todo… todo controlado.
La vida de nadie vale nada aquí.
Silencio no hables, estás advertidx
si cuentas la historia
serás muertx fijx
si cuentas la historia
serás muertx fijx.

Escuadrones de la muerte : ¡esconderse o huir !

Audio :
Retratos de Familia : Madres de Soacha.

Disagree - Discrimination (Trois Rivières, Québec)
Leadershit- Hacia dias sin cadenas (ekkaïa village)

Ugly bastards - Victima y verdugo de su propria historia - La primera (Getafe, Madrizzz)



Commentaires

  • Le 20 juin à 16h32 par c

    j’aime bien vous écouter :)

  • Le 29 juillet à 19h32 par Avis

    Hey merci ! On vient de découvrir ton message, on n’était même pas au courant qu’on pouvait
    laisser des commentaires et y répondre.
    C’est doublement inattendu d’avoir des personnes qui écoutent et qui aiment bien. Et c’est cool ! :)


Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.