Le mois de mai en septembre, populo

vendredi 21 septembre 2018 par bidonfumant |

Un comble, parler de mai en septembre, et surtout de mai 62 en 2018, en septembre 2018, surtout que cette émission est une rediffusion d’une émission réalisée en janvier 2013.
Oui, il m’arrive de ne pas avoir le temps, même en mille ans , je n’aurais pas le temps, pas le temps. Pas nécessaire d’avoir recours au réactionnaire de service , Michel Fugain que j’avais confondu avec Gilbert Bécaud , pour justifier l’indolence et la nonchalance.
Je suis du Sud, quoi.
Procastination et serenpidité, deux principes de base.

Télécharger (mp3 - 128.5 Mo) / Popup

Ce soir avant de passer une émission ancienne mais d’actualité, au moins dans son illustration, un ensemble de définition sur un mot qui commence à m’échauffer les oreilles et qui sert de repoussoir à toute critique de ce qui se passe ici et ailleurs.
Ce mot est populisme et finalement peuple dont il sera question plus tard et vous verrez dans quel contexte .Donc je e suis surtout posé la question de ce qu’était le contraire de populisme à la fois dans son sens étymologique et dans le sens de démagogie.
Alors si on met contraire du populisme dans un moteur de recherche, on n’obtient pas de réponse et pourtant il y devrait y avoir une réponse, pour un mot autant employé, il faudrait ce qui est bien et là ça coince.
Moi, j’en ai un, c’est élitisme, une confrérie d’experts qui sait ce qui est bon pour le peuple sans en faire partie vraiment.
Donc je pose ces différentes définition et vous en tirerez ce que vous voulez, soit du Michea ou du Mouffe, mais y en a marre d’emmerder le peuple qui est con, qui a une culture de merde, qui ne sait pas traverser la rue, pour trouver du boulot ou n’aime pas les costumes cravates. En suivant, le joli mai Chris marker, une plongée dans le peuple de Paris en 1962 , quelques extraits avec un texte dont je ne sais plus de quoi il parle, mais peut-être un peu de ça et peut-être quelques musiques.
Le populisme désigne un type de discours et de courants politiques qui fait appel aux intérêts du « peuple » et prône son recours, tout particulièrement en opposant ses intérêts à ceux de « l’élite », qu’il prend pour cible de ses critiques, s’incarnant dans une figure charismatique et soutenu par un parti acquis à ce corpus idéologique.
Le terme est régulièrement employé dans un sens péjoratif, synonyme de « démagogie ». Dans cette acception, il suppose l’existence d’une démocratie représentative qu’il critique. C’est pourquoi il est apparu avec les démocraties modernes, après avoir connu selon certains historiens une première existence sous la République romaine[3],[4].
Politique
Tendance politique démagogique visant à défendre les intérêts du peuple.

Le misérabilisme, souvent mis en opposition avec le populisme, est une notion développée par le sociologue et épistomologue français Jean-Claude Passeron. Elle décrit une attitude qui consiste à « [...] ne voir dans la culture des pauvres qu’une pauvre culture. »
Cette notion renvoie plutôt à une vision péjorative de la pauvreté[réf. nécessaire], le pauvre étant vu comme victime de sa situation, dépourvu d’outils pour s’en sortir. Cette vision normative d’approche structurelle nous démontre que la pauvreté est plutôt vue comme étant un manque ou une carence par rapport à la population qui elle est légitime, tiens ça ressemble pas au macronisme , ça….

La démagogie (du grec demos, « le peuple », et ago « conduire ») est une notion politique et rhétorique désignant l’état politique dans lequel les dirigeants mènent le peuple en le manipulant pour s’attirer ses faveurs, notamment en utilisant un discours flatteur ou appelant aux passions. Tiens c’est pas macron avec les vieux , ça.

Idéologie et mouvement politique (en russe narodnitchestvo) qui se sont développés dans la Russie des années 1870, préconisant une voie spécifique vers le socialisme.
Idéologie politique de certains mouvements de libération nationale visant à libérer le peuple sans recourir à la lutte des classes. Tiens ça c’est le Larousse, définition plus large et optimiste

Pourquoi cette rediffusion à l’arrache sans même se rappeler ce qui va passer ce soir., parce que, parce que je vais au pot de retraite, d’un agent de surface (dame de service) qui part pas avec grand chose mais qui part contente parce qu’elle en a marre. Et comme une Dame de service, c’est pop, je suis sûr d’avoir tout ce que j’aime à boire et à manger. Super.
So long Anne




Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

La petite fabrique sonore

Une plongée dans quelques éléments de programmation de la nuit sur canal sud depuis 1986 Pour retrouver les musiques et illustrations de cette émission 49.3