populisme

mercredi 7 octobre 2015 par bidonfumant |

Il y a des gens qui confondent la morale et leur tranquillité .
Henry Poulaille dans pain de soldat..

Télécharger (mp3 - 113.5 Mo) / Popup

Je viens de me rendre compte que ces histoires de vocabulaire finalement agitent pas mal, je suis donc dans la mode ou à la mode. Ce n’est pas si grave de toute façon de rebondir sur un sujet qui est dans l’air du temps.
De toute façon, je suis de Toulouse et même si on se traite de con à tout bout de champ , on n’aime quand même pas être traité.
Ça me rappelle une histoire à Anglet qui m’est arrivé un jour et qui n’est pas si éloigné que ça de cette histoire de vocabulaire.
Dans un bar, je bois tranquillement un demi avec des copines et des copains basques et pas basques. Tout d’un coup à une table voisine le ton monte , on est à deux doigts d’en venir aux mains.
Un des types dit qu’il ne comprend pas , il a rien dit de si insultant et là, l’autre réplique : « tu m’as traité de rigolo. Non pas tout à fait .
Tu m’aurais dit t’es rigolo, je l’aurais pris quasi comme un compliment, comme une compétence (j’arrange un peu les texte que j’ai oublié qui était plus agressif et moins explicatif).
Mais là, tu m’a dit t’es un rigolo. Oui, c’est ça pas t’es rigolo mais t’es un rigolo, et là tu vois ça passe pas.
Bien entendu ça s’est terminé en bagarre, comme quoi un tout petit article indéfini en plus peut faire basculer l’interprétation.




Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.