Tour Occitanie : l’opposition s’organise

lundi 25 septembre 2017 par Le magazine |

Le premier gratte-ciel toulousain verra-t-il le jour ? C’est en tout cas la volonté du promoteur Compagnie de Phalsbourg et des pouvoirs publics, mairie en tête, qui souhaitent imposer à marche forcée la construction de la Tour Occitanie près de la gare Matabiau, dans un quartier en pleine restructuration dans le cadre du TESO (Toulouse Euro Sud Ouest). Celle-ci, haute de 150 mètres de haut pour 40 étages, devrait être inaugurée en 2022. Mais l’opposition s’organise, comme le prouve la création du collectif "Non au gratte-ciel de Toulouse".
Qu’est-ce que c’est exactement que cette Tour Occitanie ? Quelles stratégies adopter pour s’opposer à ce projet démesuré et inutile ? On en débat dans le Magazine en compagnie de Richard Mebaoudj, membre du collectif.

Télécharger (mp3 - 117.5 Mo) / Popup

Vous pouvez retrouver le collectif "Non au gratte-ciel de Toulouse" sur facebook ou leur écrire sur nonaugrattecieldetoulouse@laposte.net

La publicité dont il est question au cours de l’émission (avec la Tour Occitanie déjà présente, alors qu’elle était censée n’être qu’un projet au moment de sa diffusion), la voici :



Commentaires

  • Le 30 septembre à 14h51 par CREMEL Nicole

    On reste sans voix devant l’absurdité et la laideur de ce projet qui va défigurer notre ville !
    Mais on se sent pris de colère et de dégoût quand on réalise que ce n’est qu’un juteux marché immobilier qui ne profitera qu’aux investisseurs et aux riches touristes et hommes d’affaire. .
    Des gens, et même des travailleurs, dorment dans des parcs ou à la rue, de nombreux HLM ne sont pas entretenus, dans l’attente d’une dégradation qui servira de prétexte à leur démolition.et à leur remplacement par des logements de luxe. Obtenir un logement devient un parcours du combattant : caution,contrat de travail en CDI, bulletin de salaire, garants etc…sont nécessaires pour avoir le droit d’être à l’abri des intempéries, et les accueils provisoires en hôtels sont très onéreux et courtes durées. …
    Toulouse pratique la ségrégation spatiale ! Toulouse a besoin de logements sociaux à des prix abordables, et d’une mixité sociale réelle.


Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.