Phil Walker s’expose à canal sud en juin

publié le 24 mai 2015, par bidonfumant |

L’interview du vernissage : le 5juin

Télécharger (mp3 - 57.2 Mo) / Popup


J’ai fait les Beaux Arts dans les années 60 en Angleterre.
Puis j’ai tout arrêté. Pas trouver de style.
Trop pressé, trop jeune , trop immature.
Je suis devenu soudeur.
C’est de ce temps que me vient ma signature, ce double u en miroir, un w anglais.
Pus je suis venu en France et
j’ai repris la peinture…

J’ai repris la peinture , posé et reposé des couleurs durant 10 ans..
Et puis j’ai superposé des bandes de couleur.
L’idée est que je ne mélange pas les couleurs sur ma palette mais directement sur ma toile.
Je dépose des bandes de 10cm de long, assez près de ce que font les outils numériques avec la pixellisation des images.
Et l’emploi de l’acrylique permet la transparence dans la vitesse d’exécution.

Derrière mes bandes ; il y a un dessin précis, c’est un jeu entre l’abstrait et le figuratif, une dualité entre la rigitdié géométrique et l’agencement anarchique des couleurs : une certaine vision du monde.
Comme un voile devant la réalité.
La réalité est subjective, il faut dépasser les apparences , essayer de pénétrer l’intérieur



Commentaires

  • Le 1er juin 2015 à 19h10 par julie

    …campé sur tes deux arches, tu t’élèves haut vers le ciel comme pour mieux y voir, ou entrevoir, la couleur des cieux qui donne le secret de ta lumière.
    Tu jointes entre le H et le n en un double u pour ne faire qu’un au final. Le soUdeUr prend de la Hauteur entre "rigidité géométrique" et "anarchie" lumineuse. De près ou de loin, tu traverses et tu laisses traces…
    Julie



Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.