Petites histoires d’une ville qui change #6 Le musée ou l’oubli

lundi 30 juin 2014 par Le soldat inconnu |

Dans les métropoles du capital, l’avenir n’a pas de pitié pour le présent. Et même si cette avenir vieillit mal il enfouit les vies qu’il piétine sous des couches de béton et d’oublie. Un exemple parmi tant d’autre, le quartier St George à Toulouse. Non, pas celui bourgeois et muséifié, l’autre celui qui gît sous la place occitane, son parking, ses immeubles et son centre commercial.

Télécharger (mp3 - 19.8 Mo) / Popup

SI vous voulez une expérience visuelle vous pouvez vous promener dans les rues du vieux quartiers st George avant sa démolition complète. Vous remarquerez qu’il manque quelques immeubles déjà. On est en 1964 à ce moment, le conseil municipale de Toulouse a pris la décision de raser le quartier le 6 juillet 1959…
Si vous voulez entendre pérorer Pierre Baudis sur le future magnifique de la place occitane (un échec urbanistique encore) allez donc voir par là. On est alors en 1976…
Toutes les info qui ont alimenté cette rubrique sont issue des archives municipale.

Pour la chronique la musique c’est toujours Igor Agar en live au Clandé…




Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.