Monarchisation du Tchad et mémoire d’Ouvéa - émission du 24/04/2018

mardi 22 mai 2018 par Decolonisons |

Décolonisons 24/04/2018 - Monarchisation tchadienne et mémoire d’Ouvéa
Télécharger (mp3 - 123.2 Mo) / Popup

Monarchisation tchadienne

Échange avec Franck, militant tchadien, autour de l’histoire néocoloniale de son pays et de son actualité. Ancienne colonie française, le pays a vu ses frontières découpées par l’occupant. Depuis l’indépendance, des régimes militaires et despotiques se succèdent avec, pour point commun, une proximité particulière avec les dirigeants français et l’armée tricolore.

JPEG - 5.3 ko
Idriss Déby

Les récents mouvements sociaux au Tchad s’opposent à une saignée commise par le régime d’Idriss Déby dans les salaires et les droits, alors que son clan s’accaparent depuis toujours les richesses du pays. La répression a, une nouvelle fois, fait plusieurs morts, par balle. Le régent prévoie désormais de renforcer encore plus son pouvoir en supprimant des échelons intermédiaires (poste de premier ministre, responsable régionaux…). La « monarchisation » du Tchad est en marche.

L’ami français ne semble pas s’en émouvoir : alors que la colère grondait, Gérard Larcher, président du Sénat, visitait le pays sans s’en émouvoir et l’opération militaire française Barkhane continue comme si de rien n’était.

Mémoire d’Ouvéa

A l’approche de la commémoration des 30 ans du massacre de la grotte d’Ouvéa, rappel de cet épisode sanglant de la lutte des Kanak pour leur indépendance. Rappel des morts et de la politique de terreur mise en place par la France en 1988.

Pour aller plus loin : Ouvéa, terreur d’État

Décolonisons 24/04/2018 - Monarchisation tchadienne et mémoire d’Ouvéa
Télécharger (mp3 - 123.2 Mo) / Popup



Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.