Mai : l’Herbe Tendre aime le travail !

mardi 3 mai 2016 par Dans l’herbe tendre |

Même si vous habitez, mettons, du côté de St Pierre et Miquelon, il ne vous a pas échappé que les crétins qui nous gouvernent ont réussi à s’accrocher une casserole de poids en sortant de leur chapeau une nouvelle loi sur le travail.
Lycéens en cours accélérés de savoir-vivre vite, syndicats qui ne vont jamais nous trahir, places occupées quelque part entre assembléistes et bureaucrates en devenir (si le prochain sujet historique du changement doit être un habitant non-violent et apolitique des centre-ville, on lui conseille le suicide au plus tôt), blocages divers, manifs non déclarées, il y a là comme un air de belle saison.
Quelque peu poussive…
Comme, il semble qu’on chante sa condition sociale depuis l’invention de l’esclavage puis du salaire, l’Herbe Tendre ne pouvait que rajouter sa pierre à toutes celles qui volent, décrivant de gracieuses ellipses, dans les rues de nos cités et sous-préfectures.

Télécharger (mp3 - 97.6 Mo) / Popup

Yves Jamait Y’en a qui
Fretliner L’usine
Jean Bertola 16 tonnes
René Binamé La vie s’écoule
Boris Vian Calypso blues
Marc Ogeret Le chant des ouvriers
Eddy Mitchell Société anonyme
Petra Pied de biche Bonniche
Tribal Moustacholle À la moutouelle
Les Naufragés Moi j’suis parti
Serge Reggiani Le souffleur
Chez là L’heure de la sortie
Les Escrocs Assedic
Loic Lantoine Le jour où les cigares…
La Chiffonie Avoine




Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.