Le passage, intégrale de nuit

mercredi 4 juin 2014 par bidonfumant |

Un événement mondial, une première et une dernière en ce qui concerne canal sud.
Rappelez vous de cette date , le 3 juin 23h15, début de cette performance inouïe.

Télécharger (mp3 - 285.2 Mo) / Popup

La lecture intégrale du premier Roman de Valery Giscard d’Estaing, le passage , présenté par Yves le Pestipon.
Et en première partie , un court montage qui présente le personnage dans toute sa dimension dramatique .
Comme il faut toujours convaincre de l’inéluctabilité et de la nécessité d’un acte, j’offre ici quelques extraits du roman .

"Ainsi, le froid est venu. J’ai appelé le plombier pour qu’il vérifie la chaudière et qu’il la remette en marche" (ch. 19)

"Le restaurant avait droit à une étoile et deux fourchettes dans le guide Michelin. C’était rassurant. Pour la qualité du décor, nous verrions bien sur place." (ch. 22)

"Nous avons fait une longue promenade, l’après-midi, avant de rentrer. Comme je voulais éviter la région de Blois et de Gué-de-Chambord, j’ai préféré partir en direction de l’ouest." (ch.23)

J’ai pris l’habitude de ranger mes vêtements de chasse dans un seul placard, pour être sur de ne rien oublier, au moment de partir. Sur une étagère j’ai placé les chemises et les pulls de laine, sur une autre les gants, les casquettes et les jumelles, en bas les chaussures et les chaussettes. Et dans la penderie à côté les vestes de chasse et les pantalons accrochés à des cintres."

A écouter très rapidement sur nos ondes dans son intégralité ou par pincée littéraire homéopathique.



Commentaires

  • Le 8 juin 2014 à 02h25 par meryam hentati

    j’ai beaucoup apprécié cette émission, très originale, bien menée, au 3° degré. A quand la prochaine ???


Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.