La turbine à l’Hopital

mercredi 26 avril 2017 par matild |

La turbine papote du travail à l’hôpital, les dégradations actuelles, les conditions de travail et le sens de ces métiers,
enfilons nos blouses !

L’hôpital est un petit monde et ça le rend bien insaisissable de prime abord.
C’est un puzzle de pôles, de services, de public de privé, de spécialités toujours plus pointues qui viennent nommer les maux du corps et de la tête que produit ce monde de fous.
L’hôpital public, au même titre que la poste dont nous parlions il y a peu subit une série de restructurations libérales.
Ici comme ailleurs, les prolétaires sont précarisés, les places sont chères, la hiérarchie met la pression, la quantité de travail augmente, et les salaires point du tout.

Télécharger (mp3 - 55.3 Mo) / Popup

Qu’en est-il pour ceux et celles qui y bossent ?
Quelles conséquences dans le quotidien de chacune et chacun ?
Y a t-il des résistances ?

C’est un peu de tout ça dont la Turbine parle aujourd’hui.



Commentaires

  • Le 22 mai à 22h35 par vinel

    L’hôpital public continue la dérive vers la privatisation.
    Cette démarche pensée hors hôpital est la recherche progressive d’une rentabilité financière.
    Ce n’est que lorsque ce point sera sur le point d’être acquis que les pattes et dents de la finance privée se montreront.Du point de vue service public on doit penser que cela est impossible.
    La rentabilité d’un service public n’est pas vérifiable avec les dogmes de la finance et du néolibéralisme.
    Néanmoins la vigilance doit rester présente.
    Toutes les outrances législatives et réglementaires sont possibles quand un tel gateau,l’assistance publique est en ligne de mire !


Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

La Turbine

Une émission pour bousculer le chagrin ! Parler du travail, de ce qu’on y vit et de ce qu’on y lutte.