Herbe Tendre de décembre : tout le monde kiffe la police

mardi 6 décembre 2016 par Dans l’herbe tendre |

En Espagne on les appelle "chiens", aux États-Unis "gorets" après les avoir nommés "bœufs", en France "poulets", "vaches", "bourriques" ou "perdreaux" et il y a longtemps "hirondelles". Prolongation de notre émission animale ? Nullement.
Le bras armé de l’État a toujours usé de méthodes qui ont fait sa renommée et, de ce fait, entretenu avec la populace des rapports aussi riches que variés.
Qui se reflètent évidemment dans la chanson populaire. On rappelle qu’une très recommandable anthologie sur le sujet est sortie l’an dernier.
Et c’était avant la "loi travail" et les manifs de policiers qui veulent qu’en plus on les aime (et il nous resterait quoi à nous ?) Nous nous sommes donc donc de cet ouvrage salutaire pour faire un tour chez nos policiers et ceux des autres.

Télécharger (mp3 - 87.6 Mo) / Popup

Yves Mathieu Pestaille !
Nanni Svampa Al mercato rionale
Bijou P 38
Higelin Les chaussettes à clous
B James La police assassine
GAM Allez les gars
Les Frères Jacques J’emmène les gendarmes
Catherine Sauvage Pétition d’un voleur à un roi voisin
Alpha Blondy Brigadier Sabari
La Bolduc Les policemen
Énigme cinématographique
Gnawa Diffusion Bleu, blanc, gyrophare
MAP La chasse est ouverte
Mini mix Renaud
Marc Robine L’amour qui s’fout de tout
La Rumeur P.O.R.C.



Commentaires

  • Le 16 décembre 2016 à 13h18 par apasap

    Il y a aussi "Karlit et Kabok - la moustafette"


Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.