Herbe Tendre Juillet : goualantes des gnoufs, des rades et des guinches

mardi 4 juillet 2017 par Dans l’herbe tendre |

Entretien avec Philippe Mortimer, préfacier de l’ouvrage "Goualantes de La Vilette et d’ailleurs", éditions l’Insomniaque.

Émile Chautard, ouvrier typographe et grand connaisseur des bistrots, nous guide en chanson dans le Paris de la dèche et de la pègre, entre la guerre de 1870 et celle de 1914-1918.
Les goualantes qu’il a recueillies au cours de ses pérégrinations dans les faubourgs furent écrites comme elles furent chantées, non par des artistes en vogue mais par des marlous et des gisquettes.
La grande richesse des pauvres d’alors c’était une jactance empruntant beaucoup à l’argot, affiné dans les prisons et les bataillons disciplinaires.
Dans les zones ténébreuses de la Ville Lumière, dans les hideux taudis de la Belle Époque, nombre de pauvres n’obéissaient pour survivre qu’à leurs propres lois et leurs propres morales.
Le dégoût de l’usine incitait les filles d’ouvriers à se vendre sur les trottoirs et dans les bouges. Voyous dandys, les apaches paradaient en bande sur les boulevards. Le crime exerçait une trouble fascination sur la société – partout l’on recrutait des policiers, partout l’on bâtissait des prisons.
Voilà ce que narre sans artifice ces goualantes qui sont autant de témoignages pour servir à l’histoire des classes dangereuses.

Télécharger (mp3 - 73.7 Mo) / Popup

Avec en chansons
L’or Petit Louis (Anonyme - Quéré)
Ciao Paname Roland Brou (Van Daal - Couton)
L’amour à la barrière Agathe Louis (Régnier - Lecoeur)
Complainte du Charlot de la Courtille Nénesse et Totor (Anonyme)
L’assommoir de Belleville Three Times Rockers (Anonyme)
Le départ des joyeux Juliette Gréco (Mac Orlan)
À la Roquette Schultz (Bruant)
La Ravachole Les Quatre Barbus (Sébastien Faure)
Le Sébasto The Moonshiners (Anonyme)




Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.