Faidherbe doit tomber / Françafrique et migrations 03/07/2018

mercredi 4 juillet 2018 par Decolonisons |

Pour la dernière émission avant l’été, Décolonisons revient sur la campagne Faidherbe doit tomber et s’interroge sur le lien entre la Françafrique et les migrations.

Décolonisons 03/07/2018 Faidherbe doit tomber / Françafrique et migrations
Télécharger (mp3 - 123 Mo) / Popup

Faidherbe doit tomber

Alors qu’un vague de remise en cause des symboles de la colonisation semble agiter plusieurs pays européens (ainsi à Bristol, Barcelone, Berlin ou Bruxelles récemment), Lille célèbre tranquillement le boucher colonial Louis Faidherbe en restaurant sa statue le 30 juin 2018.

Au Sénégal, où Faidherbe a sévit, et à Lille, dont il est originaire, des mouvements s’organisent pour s’opposer à la glorification de ce criminel. Ainsi à Dakar, on trouve une avenue à son nom, à Paris, un métro, à Lille une statue, à Toulouse une petite rue d’une cité populaire…

PDF - 2.9 Mo
Brochure « Faidherbe doit tomber »

Pour en savoir plus sur Faidherbe, ses crimes coloniaux, et la campagne Faidherbe doit tomber, vous pouvez consulter le site internet de la campagne (et les comptes Facebook et Twitter) et la brochure qu’ils ont édité.

Françafrique et migrations

Les moyens de guerre aux migrant.es sont encore renforcés par les états européens, quels que soient les gouvernements, d’extrême-droite ou juste inhumains. Il faut sans cesse réaffirmer qu’il n’y a pas de crise ni de problème migratoire, mais un problème de racisme en France et une crise de la solidarité.

Cette guerre aux migrants est à mettre en regard avec le pillage et la domination organisée par le système françafricain : ceux-là mêmes qui se voient refuser l’accès aux frontières européennes subissent l’occupation militaire française, le franc CFA, la destruction de leur agriculture par la concurrence européenne subventionnée et l’Europe sous-traite l’entrave à la circulation à des régimes autoritaires.

Récupérant cette dénonciation légitime, depuis plusieurs années, Macron, comme Le Pen, les insitutions européennes comme l’extrême-droite qui les conteste [1], claironnent qu’il faudrait assurer aux peuples africains les moyens de leur développement dans leurs pays … pour ne pas les pousser à émigrer. Mais en pratique, tout continue comme avant et ces annonces sont parfois faites aux côtés des vieux autocrates françafricains.

Quelques lectures pour aller plus loin :

Décolonisons 03/07/2018 Faidherbe doit tomber / Françafrique et migrations
Télécharger (mp3 - 123 Mo) / Popup

[1encore tout récemment, le leader d’extrême-droite Sebastian Kurtz au parlement européen




Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.