Des Sourds pas muets ! #fdl du 15.12.2014

mercredi 31 décembre 2014 par Le soldat inconnu |

Hé oui c’est pas parce qu’on utilise pas la parole qu’on a rien à dire. On vous en fait la preuve pendant une heure. Lange des signes, culture sourde, identité sourde on signe et on discute de tout ça avec des membres de OSS2007.
Et en première demi heure c’est le collège de Bellefontaine qui vient nous raconter sa lutte. Une lutte qui dépasse de loin ce petit collège de ZEP, non Eclair, non REP, non REP+ … oui mais…

Télécharger (mp3 - 163.8 Mo) / Popup

L’émission visible en LSF, c’est par là.

Plus d’info sur OSS2007 et puisqu’on a évoquer la suède voilà un site où vous trouverez pas mal d’info. Et un tout nouveau blog sur les luttes des Sourds : Persiste et signe

De la maternelle à l’université… l’éducation nationale dépecée !

Vous aimez pas l’école ? Nous non plus mais on voyait pas la chute du capitalisme, du patriarcat et de l’Etat commencer par là. On voit au contraire plus surement les mécanisme de la domination se renforcer par la destruction progressive de l’enseignement publique même si les voie de la réformes sont impénétrables tellement on y perd son latin…
Laissons la parole aux grévistes :

Tous et toutes en lutte contre l’austérité dans l’éducation…et ailleurs !

Nous, personnels grévistes des réseaux d’éducation prioritaire, réunis en assemblée
générale rassemblant sept établissements le 9 décembre 2014, appelons à la poursuite du mouvement sur le constat suivant :

La réforme de l’éducation prioritaire est une réforme d’austérité qui ne met en place aucun moyens nécessaires à l’accomplissement de nos missions.
Plus largement c’est aujourd’hui toute l’éducation nationale qui subit des coupes budgétaires et précarise ses personnels.

Aussi nous exigeons :

•Qu’aucun établissement ne sorte de la carte de l’éducation prioritaire

•L’élargissement de la réforme à toutes les écoles et établissements qui en ont besoin, sur la base de critères sociaux transparents, et sans limitation du nombre de réseaux par académie fixé arbitrairement par le ministère

•Une baisse significative des effectifs par classe

•Des moyens santé-sociaux et vie scolaire largement renforcés

•De vraies mesures pour la stabilisation des équipes, à commencer par la titularisation sans conditions et la formation de tous les contractuels et précaires

•Une baisse réelle du temps de travail pour la pénibilité dans toute l’éducation
prioritaire

Nous revendiquons plus globalement pour tous les établissements du primaire au
supérieur :

•Un renforcement des effectifs des personnels (d’enseignement, de documentation,
d’éducation et administratif), personnels qui devront être formés et sous statut de
fonctionnaire.

•La fin de la précarité des personnels

•L’abandon, par le rectorat et les hiérarchies, du « management » qui divise et met en
concurrence les établissements

Plus d’information sur iaata.info et sur la page facebook collecctif bellefontaine en grève.
contact : education.blf31@gmail.com
Un collectif de précaire c’est mis en place en haute garonne, sont texte d’appel ici et son contact : collectifprecaire.en31@gmail.com




Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.