Bus macron

mercredi 4 novembre 2015 par bidonfumant |

Tout en pensant à la mémoire labile de l’électeur, moi qui ne dors pas pour ne jamais perdre un instant du monde qui m’entoure, je m’endors bercé par une conversation téléphonique très douce dans une langue que je ne reconnais pas, je m’endors en pensant qu’il faudra que je regarde le visage de la personne à la voix si douce, oui il faudra que je le fasse, tout ne sachant que je ne le ferai pas, comme les jours idiots où l’on pose ses lunettes sur le toit de la voiture en se disant qu’il ne faut pas , mais que pour cette fois-ci je m’en souviendrais .Et puis plus de lunettes.
Il faudra que je vérifie que cette dame à la douce voix incompréhensible à la tête d’Hanna Shigulla, pour quoi elle je ne sais pas trop (ou je le sais trop) mais c’est ça que je pense et je m’endors.

Est-on sorti de Toulouse je n’en sais rien et ça n’a pas beaucoup d’importance, c’est parti.

Télécharger (mp3 - 95.1 Mo) / Popup




Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.