//Brasero// À bas l’infame régime social qui engendre de pareilles horreurs

mardi 30 mai 2017 par Brasero |

"la crise migratoire", "le drame des migrants"… Des expressions qui cachent, des mots qui détourne, comme des évacuations humanitaires, des mises à l’abri et des régulations de flux migratoire… La situation qui est faites à des milliers de personnes devrait plutôt s’appeler "drame de l’europe forteresse", "crime des frontières" sans que vraiment on puisse, en quelques mots, décrire la somme de lois, le racisme d’Etat, l’histoire coloniale qui nous ont amené jusque là…

Télécharger (mp3 - 82.3 Mo) / Popup

Un collage de témoignages à la première personne à l’occasion de la projection d’un film "la tragédie du miel amer" diffusé ce mercredi 31 mai à la Chapelle 34 rue Danielle casanova à 20h30.

Vous entendrait dans cette émission un poème de Brecht "Gîte pour la nuit" , un extrait du texte de Rosa Luxemburg "Dans l’asile de nuit" des extrait de l’enquête du collectif précipité « manuel pour les habitants de villes » où l’on entend des personnes qui en 2003 se débattent dans les plis de la machine à dégommer les vies… Une personne du collectif autonomie ici à Toulouse qui en 2017 se débat dans la même machine (plus de témoignage ici)… Un extrait du film "Balade o bois" visionnable dans son intégralité sur TV bruit avec plus d’info sur cette affaire. Enfin un dernier texte de Marie Cosnay « la cruauté qui vient » de janvier 2017




Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.