Bernadette Lafont

vendredi 5 août 2016 par Cinétoc |

La revanche de l’enfant sauvage

Arletty dans le corps de Silvana Mangano, celle qui aurait du s’appeler Bernard doit son prénom à un miracle, celui de sa naissance que ses parents n’attendaient plus.
Mais nobody’s perfect, pas même Dieu ou ses saints, ce sera une fille !

Une évocation en son, d’une madone du cinéma français

Télécharger (mp3 - 125 Mo) / Popup



Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.